Réussir à trader les actions : les bases

Les actions sont des valeurs parmi d’autres dans le monde du trading. Elles sont populaires auprès d’une bonne tranche des traders en raison des différents avantages qu’on peut en tirer. Si vous souhaitez trader les actions de sociétés comme Coty, il y a certaines bases à respecter afin de faire une réussite d’une telle entreprise.

Les actions, comment ça marche ?

Une action est la valeur financière qui représente une entreprise sur les marchés financiers. Lorsqu’une société décide de rendre disponible l’action financière qui correspond à son entreprise, on peut dire qu’elle entre en bourse. Il existe une limitation concernant le nombre d’actions existantes d’une entreprise, et vous pouvez en faire l’acquisition d’autant que vous voulez suivant le tarif unitaire. Si vous pouvez faire l’acquisition des unités d’une entreprise prometteuse avant les autres, vous pouvez espérer voir votre investissement décupler au bout de quelques années.

Lorsque vous investissez dans les actions de la compagnie Bouygues, cela veut dire que vous avez confiance en la valeur actuelle de celle-ci, et que vous estimez même que cette valeur peut augmenter dans le futur. Les évolutions de valeur suivent généralement des cours paisibles, et vous avez rarement à craindre que toutes vos économies investies dans les actions Bouygues soient perdues du jour au lendemain, sauf à l’annonciation d’une terrible nouvelle concernant la société en question. Ainsi, trader les actions (comme le dit ce magazine de trading), implique une gestion des risques mais aussi une certaine responsabilité.

Bien connaitre les sociétés dans lesquelles investir

Avant de placer votre argent dans une compagnie, il est plus qu’essentiel de savoir dans quelle direction celle-ci s’engage. Si vous connaissez tous les détails concernant la société Coty, et que vous estimez que celle-ci se portera bien dans le futur, vous pouvez vous lancer. Si vous faites cela uniquement parce que tout le monde autour de vous vante les mérites de la compagnie, et en raison de cela, décide d’investir dans la compagnie, vous faites fausse route.

En effet, il y a ce qu’on appelle les décisions émotionnelles ; ce sont les choix qu’on fait sous le poids d’émotions, et par exemple, on peut se convaincre qu’une société spécifique est un bon investissement si celle-ci parvient à suffisamment faire d’effets positifs sur nous. Plutôt que de vous laisser aller à ce genre de décisions, faites en sorte de rester logique autant que possible.

Toujours prendre des décisions à froid

Les évènements où il faut réagir rapidement sont rares dans le trading des actions, et cela survient principalement lorsque des nouvelles importantes se rapportant à une compagnie sont rendues publiques. Par exemple, l’annonce d’une nouvelle concernant les actions du groupe Casino peuvent entrainer une chute rapide de leur valeur pendant les heures qui suivent. En revanche, il se peut que les nouvelles concernant le groupe casino soient vérifiées plus tard comme étant erronées, et qu’à la place, une très bonne nouvelle est rendue publique.

Dans ce cas de figure, les actions du groupe Casino vont grimper comme jamais, même si un peu avant, il était plutôt question d’une baisse alarmante de valeurs. La moins risquées des décisions aurait ici donc d’attendre avant de vendre toutes vos actions du groupe. Une fois que l’hystérie collective qui a généralement lieu sur les marchés, il se produit généralement une correction positive du marché, qui ramène les prix vers le haut. Il faut attendre la fin de cette correction pour voir si ça vaut effectivement la peine de vendre vos actions.

Dans l’exemple précédemment expliqué, pour ceux qui ne possèdent pas encore les actions du groupe, et s’ils savaient que les mauvaises nouvelles étaient en fait erronées, la meilleure décision à faire aurait été d’acheter des actions quand elles étaient proches de leur plus bas point, puis revendre au moment propice. C’est une manière d’appliquer le fait de prendre des décisions à froid ; en effet, un bon trader aurait tout de suite vu que les nouvelles n’avaient pas de fondements concrets, et qu’un démenti viendrait rapidement arranger les choses.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *