Acheter et vendre des Bitcoins en ligne : notre analyse des cours et prix

Avec le développement technologique qui a causé la démocratisation du web, de nouvelles innovations ont pu voir le jour. Elles visent essentiellement à nous faire profiter d’innombrables avantages et de toujours plus de confort. Chaque jour, on trouve de nouvelles options qui nous permettront de gagner du temps et nous simplifient les tâches les plus ardues. D’autre part, depuis déjà quelques années, nous avons vu apparaître des plateformes de trading en ligne, qui rendent la bourse accessible, même pour le grand public. Désormais, ce marché n’est plus réservé à une certaine élite, mais tout le monde peut en profiter.

Parallèlement, depuis près de dix ans maintenant, un nouveau type de monnaies est entré sur le marché boursier. Il s’agit de ce qu’on appelle les crypto-monnaies, et celles-ci viennent avec une série d’avantages intéressants. Désormais, ces cryptos représentent les actifs les plus volatiles de l’histoire de la bourse, et il est possible de faire fortune en les tradant, en un temps record. Cela explique pour quelles raisons ils attirent le plus grand nombre de traders.

Aujourd’hui, il est possible de trouver des centaines de crypto-monnaies sur le marché, dont certaines qui sortent du lot, comme le Ripple (XRP). Pourtant, il y a dix ans de cela, il n’y en avait qu’une. Bien entendu, il s’agissait du fameux Bitcoin, qui a encore le plus de valeur, en ce moment. Dans cet article, nous allons voir comment il faut s’y prendre pour trader correctement cette crypto sur le marché, et par quels moyens on peut s’en procurer.

Courtier Note Dépot mini Régulation Commencer à trader
iq-option numéro 1
100 $
TRADER!
etoro numéro 2
200 $
TRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Faut-il acheter le Bitcoin aujourd’hui ? Notre analyse et avis

La Blockchain fait du Bitcoin un actif spécialement sûr à trader.

On appelle la crypto-monnaie aussi, la monnaie cryptée, ou tout simplement, la crypto. Comme son nom l’indique, la monnaie cryptée est virtuelle et n’a aucune forme physique. Ce qu’il y a de spécial avec les cryptos, c’est que contrairement aux monnaies classiques, elles ne sont pas centralisées. En d’autres termes, il est impossible de manipuler leur valeur. En effet, le seul facteur qui est capable de renverser le cours d’une crypto, est la loi de l’offre et la demande. Pour ce qui est du fonctionnement des monnaies cryptées, elles ont besoin de la plateforme de la Blockchain pour fonctionner comme il se doit. Ainsi, les cryptos sont interconnectées les unes aux autres, et cela empêche la création de clones ainsi que toutes les tentatives directes de piratage.

Malgré l’apparition d’un grand nombre de nouvelles cryptos sur le marché, celle qui a toujours le plus de valeur est le Bitcoin (BTC). Parmi les avantages les plus évidents des cryptos, on peut citer le fait qu’elles soient exclusivement utilisables en ligne. D’autre part, les cryptos sont universelles et n’ont pas de nationalité. Ainsi, leur valeur ne peut pas être altérée par la situation financière d’un quelconque pays. En plus, même si elles ne sont généralement pas centralisées, elles sont plus sûres que les monnaies classiques, comme l’Euro ou encore l’USD. Enfin, les monnaies cryptées peuvent être échangées indéfiniment et gratuitement.

Tous ces avantages font des cryptos des moyens de paiement parfaits surtout pour ceux qui lancent un grand nombre de transactions. L’économie qu’ils peuvent faire grâce aux transferts gratuits peut rapidement devenir conséquente.

Comment fonctionne le Bitcoin ?

Pour répondre à cette question, commençons par définir sa nature. Il s’agit tout simplement d’un programme. Vous pouvez déjà oublier toutes les pièces arborant son logo, le Bitcoin est à 100 % virtuel. Comme tous les autres programmes, ils se base sur des protocoles et des algorithmes. Après dix ans, depuis sa création, il est encore la crypto qui a réussi le mieux à se présenter comme une alternative aux monnaies classiques, mais la compétition se fait de plus en plus rude, et on voit encore de nouvelles cryptos arriver sur le marché.

Comment définir la Blockchain ?

Comme nous venons de l’indiquer, le Bitcoin est un programme qui se base sur un protocole bien précis. Ce dernier est la fameuse Blockchain. Le créateur du Bitcoin se fait appeler Satoshi Nakamoto mais son identité est encore un secret. D’ailleurs, personne n’est encore sûr s’il s’agit d’une, ou d’un groupe de personnes. Quoi qu’il en soit, c’est sous ce pseudonyme que le créateur opère et c’est lui qui a aussi présenté la Blockchain en 2008. Depuis, un grand nombre de nouvelles cryptos se sont lancées sur le marché, comme celle qu’on connait sous le nom de l’Ethereum, et ce qui les regroupe est justement la plateforme sur laquelle ils fonctionnent, et qui n’est autre que la Blockchain.

Les bases sur lesquelles la Blockchain fonctionne sont assez simples et linéaires. Chaque composante de la chaîne se compose d’une série de blocs d’informations qui s’organisent chronologiquement. Dans un sens plus pratique, on peut constater que ces derniers peuvent se résumer à des e-mails, des titres, des bons de commande, et des contrats. D’ailleurs, c’est pour cette raison que la Blockchaine attire autant l’attention. Notons, au passage, que le Bitcoin se limite uniquement aux transactions. Aujourd’hui, les groupes et lobbys, ainsi que les gouvernements s’intéressent de près à ce protocole.

Pour ce qui est du Bitcoin, on peut dire qu’il s’agit tout simplement d’une liste. Les transactions s’effectuent en se basant sur un algorithme de base compliquée, mais qui suit un schéma bien précis, et qui nécessite la Blockchain pour bien fonctionner. On appelle cette dernière le ledger distribué, afin d’insister sur ce qui la distingue d’un simple document basique. La Blockchain du Bitcoin est en open source et elle est aussi accessible par tout le monde. Ainsi, il est possible de voir toutes les transactions s’effectuer en ligne, d’une adresse à une autre, et en connaître même des détails, comme la date et l’heure exacte. Ainsi, comme vous l’aurez constaté, le Bitcoin n’est pas vraiment non traçable. En effet, avec les données nécessaires et beaucoup de moyens financiers, il est techniquement possible de lier l’adresse aux individus. Toutefois, il existe des mesures qui peuvent rendre l’opération de détection exceptionnellement ardue.

Malgré le fait qu’il soit à 100 % public, son utilisation s’avère être assez sensible. Comme la crypto n’a aucune forme physique, il devient difficile pour ses détenteurs de la stocker. En effet, contrairement aux monnaies classiques, vous ne pouvez pas mettre vos cryptos dans un coffre, par exemple. En d’autres termes, si vous vous faites voler vos Bitcoins, à cause d’une quelconque maladresse, vous pouvez être sûrs qu’il sera impossible de les récupérer. Par ailleurs, il est important de porter à votre attention que les mauvais acteurs peuvent revendre les Bitcoins et déstabiliser sa valeur en faisant planer le doute sur sa fiabilité.

Afin d’éviter les pires scénarios, il est essentiel que les adeptes du Bitcoin aient confiance en la crypto. Dans ce genre de situations, la solution se résume à passer par un organisme intermédiaire qui se portera garant de la valeur de la monnaie, et cet organisme est généralement la banque centrale. Bien évidemment, il est hors de question que le Bitcoin passe par cette case, surtout que son introduction sur le marché se base essentiellement sur la défaillance sur le système financier centralisé. Avec la nature décentralisée du Bitcoin, il est impossible de contrôler sa valeur, et cette dernière n’est affectée que par la loi de l’offre et de la demande.

Le minage du Bitcoin :

On appelle minage, le processus de base qui permet à n’importe qui d’obtenir des Bitcoins. L’idée est de scruter le réseau de cryptos sur la Blockchain, dans l’espoir de tomber sur un bloc. Au début, cette opération était simpliste, et on pouvait miner des Bitcoins à partir d’un simple ordinateur portatif. Cependant, plus on mine les cryptos, plus ces derniers seront difficiles à obtenir, dans le futur. Aujourd’hui, on a besoin d’une puissance de matériel exceptionnelle afin de tomber sur un Bitcoin, et cela consomme aussi beaucoup d’énergie. Une énergie qui est aussi très couteuse, et il arrive parfois que le minage du Bitcoin finisse par coûter plus que ce dernier.

Les limites du Bitcoin :

Le Bitcoin est aussi extrêmement volatile.

Toutefois, même les cryptos ont des inconvénients. Dans cette partie, nous allons faire le tour des points négatifs qui concernent ces monnaies. Tout d’abord, on commence par citer un point plutôt neutre, qui peut être perçu à la fois comme un atout, mais aussi comme un inconvénient. Il s’agit de la volatilité extrême des cryptos. Même s’il est vrai que les cryptos peuvent nous faire gagner de l’argent rapidement grâce à cette volatilité exceptionnelle, cela veut aussi dire qu’elles peuvent nous en faire perdre tout aussi vite. Ensuite, même si les cryptos en elles-mêmes sont impossibles à pirater, les détenteurs de cryptos peuvent tomber dans les pièges des pirates informatiques. Si cela se produit, et si le pirate arrive à accéder aux cryptos, tout est fini. Il sera impossible de récupérer les cryptos et aucune autorité ne sera capable d’arrêter les pirates. Puis, il y a le point de la résistance des groupes bancaires et autres lobbys puissants qui n’ont pas intérêt à ce que les cryptos deviennent une véritable alternative aux monnaies classiques. Ces derniers disposent de gros moyens financiers et ils sont prêts à tout pour faire échouer les projets de crypto, ou les asservir. Dans ce cas de figure, les cryptos perdront leur atout principal, qui est leur neutralité. Enfin, on peut citer le fait que malgré leur existence depuis une décennie, elles sont encore à un niveau quasiment embryonnaire. En d’autres termes, même si les indicateurs sont positifs, on ne peut pas encore savoir si les cryptos existeront encore dans quelques années. En plus, l’apparition de nouvelles cryptos plus peformantes comme le Bitcoin Cash (BCH) ne rassure pas non plus.

Lorsqu’on parle de monnaies cryptées, la première chose qui nous vient à l’esprit est la sécurité. En effet, cers dernières bénéficient d’une excellente réputation, à ce niveau. En plus, avec l’avancée technologique dans ce domaine, on peut espérer que celle-ci deviendra encore plus efficace, et qu’elle comblera les quelques lacunes qu’elle présente encore. Le facteur de sécurité n’a jamais été aussi important, et les opérations d’achat de cryptos sont les plus sensibles puisque c’est, en général là, que les fraudeurs arrivent à arnaquer leurs victimes. D’ailleurs, il est vivement recommandé de n’effectuer des transferts que lorsque vous serez certains de la fiabilité du fournisseur. Par ailleurs, il existe des mesures additionnelles que vous pouvez appliquer si vous utilisez votre carte de crédit pour procéder à ces acquisitions.

En ce moment, il existe un grand nombre de courtiers en ligne qui travaillent sur le territoire français. Pour cette raison, il est indispensable de rester sur vos gardes et de vous assurer de la légitimité du fournisseur de cryptos avant de faire le moindre virement. Chaque année des milliers d’Euros sont perdus à cause de plateformes de trading frauduleuses.

Courtier Note Dépot mini Régulation Commencer à trader
iq-option numéro 1
100 $
TRADER!
etoro numéro 2
200 $
TRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Guide complet pour acheter des Bitcoins en ligne :

Avec la popularité qu’a gagné le Bitcoin, on peut être amené à croire que l’acquisition de cette crypto est extrêmement facile. Détrompez-vous, même en ce moment, cette opération est toujours compliquée, et les personnes non avisées peuvent vite se faire arnaquer. En effet, comme le marché des cryptos regorge de nouveaux venus, les arnaqueurs font tout pour les faire tomber dans leurs filets. Le bon moyen d’acheter des cryptos est malheureusement souvent obstrué par de faux guides qui visent à vous faire voler votre argent. En plus, comme la majorité des plateformes légitimes qui vous permettront d’acheter des Bitcoins sont relativement récentes, il devient difficile de les séparer des fausses plateformes. Afin de vous éviter ce genre de scénarios, nous vous invitions à suivre ce guide tout simple.

TRADEZ CHEZ NOTRE MEILLEUR COURTIER !

  • Allez sur le site d’un courtier fiable comme Alvexo :

Pour ce faire, vous allez simplement devoir entrer l’adresse du site dans la barre de recherche de votre navigateur, puis, cliquez sur l’onglet d’inscription.

  • Créez un nouveau compte :

Dans cette partie, il suffit de remplir les cases par les données adéquates. Notez que les informations requises sont nécessaires à la création du compte et qu’elles sont totalement confidentielles.

  • Accédez au menu des Bitcoins :

Afin d’acheter les Bitcoin, le processus est identique à celui de l’achat de n’importe quel autre actif. Pour cela, vous allez simplement devoir entrer le nom de la crypto dans la barre de recherche, comme indiqué ici :

  • Achetez la quantité de Bitcoins que vous désirez :

Pour finir, lorsque vous cliquez sur la crypto, le courtier vous proposera d’acheter des Bitcoins. Il vous suffira de définir la quantité que vous désirez acquérir et de confirmer l’achat. Notez que pour revendre des Bitcoins, la procédure est la même, mais qu’il faudra cliquer sur Vente, au lieu d’Achat.

Quelles perspectives pour les marchés en juillet 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.

Leave a Reply

[an error occurred while processing the directive]
[an error occurred while processing the directive] [an error occurred while processing the directive]