Guide pour acheter et vendre des actions en ligne

Les actions constituent une partie essentielle de l’activité des traders professionnels. Même au sein de la communauté des traders en ligne, elles commencent à s’imposer comme la première alternative aux paires de devises. Même si elles sont un peu plus difficiles à trader que ces dernières, elles permettent des investissements bien plus intéressants sur le long terme et peuvent générer des bénéfices plus importants sur le court et moyen terme. En plus, en fonction de la stratégie adoptée, un trader peut limiter les risques de perte de manière significative.

Pour ceux qui désirent apprendre comment trader les actions en ligne, on présente ici l’essentiel du trading.

Courtier Note Dépot mini Régulation Commencer à trader
iq-option numéro 1
500 $
TRADER!
etoro numéro 2
200 $
TRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Ce qu’il faut savoir avant de devenir actionnaire :

Tous les traders qui échangent des actions en ligne sont aussi des actionnaires. Etre actionnaire implique, tout simplement, le fait de posséder des actions en bourse d’une quelconque compagnie, comme par exemple Google ou Amazon. Cela permet aux traders de toucher diverses rémunérations, dont des dividendes, par exemple. D’ailleurs, il est possible d’acheter les actions en ligne, dès qu’une société entre sur le marché boursier.

Cependant, en ce qui concerne les entreprises qui sont déjà cotées en bourse, le trader est obligé de passer par l’intermédiaire d’un tiers, comme sa banque en ligne ou un broker, par exemple.

Les traders peuvent aussi échanger des actions directement sur les plateformes de trading en ligne. 

Par où commencer ?

Il s’agit d’une des étapes les plus déroutantes pour les nouveaux traders. D’ailleurs, à ce niveau, la majeure partie d’entre eux finit par commettre des fautes graves ou se démoralisent et abandonnent avant même d’avoir commencé. Ici, nous allons montrer toutes les étapes à suivre pour bien débuter dans le trading en ligne.

Avis sur Bourse Direct : un broker fiable ?
Acheter et vendre des actions Mercedes en ligne
Acheter et vendre des actions BMW en ligne
Acheter et vendre des actions EADS en ligne
Acheter et vendre des actions TF1 en ligne
Acheter et vendre des actions Ferrari en ligne
Acheter et vendre des actions CGG en ligne
Acheter et vendre des actions Thyssenkrupp en ligne
Acheter et vendre des actions BNP en ligne
Acheter et vendre des actions Iliad en ligne
Acheter et vendre des actions Renault en ligne
Acheter et vendre des actions SPIE en ligne
Acheter et vendre des actions Apple en ligne
Acheter et vendre des actions EADS en ligne
Acheter et vendre des actions Valeo en ligne
Acheter et vendre des actions AMD en ligne
Acheter et vendre des actions Safran en ligne
Tout sur l’indice Euro Stoxx 50
Acheter et vendre des actions Orange en ligne
Acheter et vendre des actions Walt Disney Company en ligne
Acheter et vendre des actions Nokia en ligne
Acheter et vendre des actions Boeing en ligne
Acheter et vendre des actions Facebook en ligne
Acheter et vendre des actions IBM en ligne
acheter action daimler
Acheter et vendre des actions Daimler en ligne
Acheter et vendre des actions Sony en ligne
Acheter et vendre des actions Air liquide en ligne
Palama
Acheter et vendre des actions Amadeus en ligne
Acheter et vendre des actions EDF en ligne
Acheter et vendre des actions Nvidia
Acheter et vendre des actions Volvo en ligne
Acheter et vendre des actions Accenture en ligne
acheter action sage
Acheter et vendre des actions Sage en ligne
Acheter et vendre des actions Canopy Growth en ligne
Acheter et vendre des actions Medtronic en ligne
acheter action essilor
Acheter et vendre des actions Essilor en ligne
Acheter et vendre des actions Shell en ligne
acheter action orpea
Acheter et vendre des actions Orpea en ligne
Acheter et vendre des actions Netflix en ligne
Acheter et vendre des actions Vinci en ligne
Acheter et vendre des actions Coca-Cola en ligne
Acheter et vendre des actions Engie en ligne
Acheter et vendre des actions Ford en ligne
Acheter et vendre des actions Randstad en ligne
Acheter et vendre des actions BASF en ligne
Acheter et vendre des actions Richemont en ligne
Acheter et vendre des actions Alibaba en ligne
Acheter et vendre des actions GoPro en ligne
Acheter et vendre des actions Christian Dior en ligne
Acheter et vendre des actions Nike en ligne
Acheter et vendre des actions Inditex en ligne
Acheter et vendre des actions Blackberry en ligne
Acheter et vendre des actions Alcatel en ligne
Acheter et vendre des actions Activision Blizzard en ligne
Acheter l’action Google : est-ce un bon investissement ?
Acheter l’action Amazon : est-ce le bon moment pour investir ?
Acheter et vendre des actions EasyJet en ligne
Action Allianz : rester neutre !
Acheter et vendre des actions Airbus en ligne
Quel avenir pour l’action Safran ?
Réussir à acheter les actions : les bases

1. Comprendre les bases du marché boursier :

Tout d’abord, pour trader des actions, il est essentiel de comprendre ce qui se trame sur le marché de la bourse. Ce dernier ne diffère pas trop des marchés classiques, dans le sens où les traders achètent et revendent divers actifs dans le but de réaliser des bénéfices sur les marges pour gagner en bourse. Alors qu’il y a certaines différences entre les marchés boursiers dans le monde, le principe de base reste le même. Lorsqu’une entreprise entre sur le marché, elle émet des actions à une valeur précise. Plus ces actions seront vendues et plus la valeur de l’action augmentera, et vice versa.

Ainsi, le cours d’un certain actif suit l’idée que les traders se font sur l’actif en question. En d’autres termes, la valeur de ce dernier varie en fonction de divers facteurs et il est impossible de les cerner tous. En plus, ils ne sont pas tous objectifs, dans le sens où même une Fake News peut causer son redressement, ou sa chute.

Pour ces raisons, un bon trader se doit de trouver les meilleures actions à trader et il serait mieux qu’il mise sur celles des compagnies les plus prometteuses. Lorsque l’entreprise en question réalise de gros bénéfices en optimisant son développement et ses ventes, ses actions seront plus attrayantes et la demande augmentera en conséquence. C’est à ce moment que le trader peut revendre et toucher une différence significative sur ses investissements.

On peut prendre l’exemple d’une action dont la valeur initiale est de 15$. On suppose que le trader en a acheté une centaine pour 1 500$. Un an plus tard, on suppose que la valeur de l’action a augmenté à 20$. La revente des actions rapporterait un bénéfice net de 500$, réalisé sur la différence.

2. Collecter le maximum d’informations sur les entreprises qui nous intéressent le plus :

Dans le cadre de son analyse fondamentale, le trader doit collecter les informations les plus importantes et qui peuvent affecter le cours de l’action de la société. Pour ce faire, la solution la plus facile est de faire des recherches intensives sur le web. Ces dernières constitueront un avantage net qu’il va avoir, face à d’autres traders qui se limitent à une analyse technique. Voici quelques bons réflexes à avoir, quand on entreprend sa collecte de données sur internet :

  • Tout d’abord, il est essentiel de s’informer directement sur le site officiel de la compagnie. Même si, en général, on ne peut pas y trouver des informations qui permettent de prévoir la chute du cours de son action, il y a de fortes chances qu’on y trouve d’autres qui permettent d’anticiper sa croissance.
  • Ensuite, pour s’informer davantage et trouver les lacunes et défaillances qui peuvent porter à croire que le cours de l’action va chuter, on peut se diriger vers des sites plus neutres qui contiennent diverses informations comme les rapports périodiques, des bilans et des données relatives à la trésorerie. Selon la fiabilité du site, on peut aussi avoir une idée sur la véracité de l’information.
  • Avoir des contacts susceptibles de faire sortir des leaks peut s’avérer particulièrement utile, puisque le trader aura accès à l’information dès sa sortie et sera en mesure d’agir en conséquence. Bien entendu, il s’agit là d’un luxe que peu peuvent avoir. Par conséquent, on peut le considérer comme un atout bon à avoir mais jamais requis pour bien trader.

3. Acquérir ses actions auprès de la société émettrice :

Dans certains cas, des entreprises peuvent donner la possibilité aux traders d’acheter les actions directement, sans avoir à recourir aux services de courtiers. Pour ceux qui désirent acheter un nombre limité d’actions, ils peuvent attendre qu’une telle opportunité se présente pour maximiser leurs bénéfices.

Lorsqu’on choisit son courtier, il est essentiel d’analyser les tarifs imposés ainsi que les frais additionnels qui peuvent affecter les échanges. Afin de garantir plus de sûreté à ses échanges, il est primordial de s’assurer que le courtier est bel et bien régulé par les autorités financières les plus importantes.

4. Combien investir ?

A vrai dire, cela dépend de la situation financière du trader. On sait tous que les bénéfices varient en fonction de l’investissement de base. Plus ce dernier sera important, et plus les gains seront conséquents. Ainsi, on peut affirmer qu’un trader qui dispose du capital le plus imposant a un avantage sur les autres. Cependant, pour les nouveaux traders, il est recommandé de ne pas dépasser quelques milliers d’USD/Euros. Ainsi, ils ne risquent pas de se ruiner et auront la possibilité de s’exercer pour améliorer leurs compétences.

D’un autre côté, le trader ne doit jamais trader avec un argent qui peut lui manquer dans sa vie privée. On rappelle qu’à cause de la nature risquée du trading, il n’est recommandé de trader qu’avec un argent qu’on est prêt à perdre.

5. Ouvrir un compte de courtage chez un courtier régulé :

Afin de sécuriser son capital et ses investissements, il est essentiel de s’assurer que son courtier est régulé. Aujourd’hui, on trouve une multitude de brokers pour trader en ligne. Toutefois, sélectionner les meilleurs d’entre eux peut s’avérer plus complexe qu’on le pense. Ici, nous avons sélectionné les trois meilleurs courtiers qui existent en ce moment :

Alvexo : ce courtier se positionne en tête du classement pour ses diverses qualités (spreads avantageux, plateforme extrêmement intuitive, des transactions rapides et sûres, ainsi qu’un service clientèle exemplaire). Le broker a tout pour plaire et garantit la stabilité pour une activité sur le long terme.

Etoro : il s’agit d’un courtier connu de tous et qui propose des avantages intéressants. Sa plateforme est stable et adéquate pour tous les types de traders. Il reste encore une référence et une alternative tout à fait valable.

Markets.com : encore une bonne option intéressante à choisir puisque le broker est connu pour son sérieux et son dévouement à la satisfaction de ses clients. Il présente un service client réactif et contient les fonctionnalités nécessaires pour effectuer des échanges dans les règles de l’art.

Voici les étapes à suivre pour ouvrir un compte chez un courtier :

1. Aller sur le site du broker et ouvrir un compte :

On commence par se diriger vers le site officiel du courtier en entrant son adresse sur son moteur de recherche :

TRADEZ CHEZ NOTRE MEILLEUR COURTIER !

De là, il faut choisir cliquer sur l’onglet compte pour choisir le compte qu’on désire utiliser :

Pour s’inscrire, il suffit d’entrer :

  • Le nom et prénom.
  • L’Email.
  • Son numéro de téléphone.

Avant de commencer à trader, et pour ouvrir un compte réel, il est nécessaire d’effectuer un dépôt minimal de 500€.

Il est aussi possible de profiter gratuitement du compte démo que propose la plateforme.

En créant un compte démo, le trader va bénéficier d’un solde (fictif) de 50 000€.

Une fois que le dépôt initial effectué, le trader peut commencer à échanger des actifs sur la plateforme.

2-     Comment ouvrir un trade sur une action :

Après l’enregistrement, le trader peut se lancer dans le trading. La plateforme propose divers actifs à trader et ils sont organisés sous différentes catégories. Pour échanger des actions européennes, le trader doit d’abord, cliquer sur la loupe située en haut à gauche de son écran, et choisir Europe Equities, comme indiqué ci-dessous :

Là, une liste des différentes bourses européennes s’affiche, comme on peut le voir sur cette image :

Comme nous allons trader l’action L’Oréal, nous allons choisir le marché Euronext et nous allons activer l’onglet de l’action :

Le courtier affiche la paire de devise la plus importante et qui n’est autre que celle de l’EUR/USD. Avant d’afficher le graphique qui nous intéresse, on peut supprimer celui-ci en cliquant sur le bouton x, comme on le voit ici :

Après cela, on clique sur le bouton + et une barre de recherche s’affiche :

Là, on tape tout simplement, le nom de l’action qu’on souhaite échanger sur le marché et le système affichera le nom correspondant :

Comme on peut le voir, le graphique correspondant à l’action L’Oréal vient de s’afficher sur l’écran :

Pour prendre sa position sur cette action, il suffit de cliquer sur l’onglet ACHAT sur la colonne de gauche :

A ce niveau, un nouveau tableau s’affiche, et le trader peut choisir d’acheter ou de vendre, tout en fixant la quantité d’actions à échanger :

Sur ce même tableau, il est aussi possible de configurer ses ordres de STOP LOSS et le TAKE PROFIT, qui sont des outils essentiels dans la limitation des risques :

Lorsqu’on effectue un achat, la plateforme nous informe du succès de la transaction :

Similairement, lorsqu’on effectue une revente, la plateforme nous informe du succès de la transaction :

3-     Se former correctement avant de trader :

L’apprentissage du trading n’est pas une tâche aisée. En effet, afin de garantir une bonne moyenne de revenus sur ses échanges, il est essentiel que le trader passer par une phase de formation complète et approfondie. En plus, cette activité évolue constamment et il est nécessaire de rester à la page si on veut maintenir une bonne performance. D’un autre côté, les courtiers les plus sérieux ont tout intérêt à ce que leurs traders réussissent dans leurs échanges, puisqu’une activité qui dure rapporte significativement plus. La bonne nouvelle est que les meilleurs courtiers ont bien compris cela. Par conséquent, ils n’hésitent pas à proposer des guides de formation gratuits et qui sont directement accessibles via leurs plateformes. On pense, notamment, à la formation d’Alvexo qui fait partie des plus efficaces puisqu’elle combine la simplicité avec l’efficacité. En plus de son guide de trading sorti en 2017, la plateforme présente son nouveau guide de 2019 qui contient toutes les nouveautés du domaine de trading avec des analyses complètes et des données économiques importantes.

4-     Apprendre à analyser une action :

Pour bien analyser une action, il est essentiel d’assimiler le fonctionnement des timeframes et pouvoir comparer le mouvement du cours d’une action sur plusieurs timeframes. Voici comment procéder pour comparer le mouvement d’un cours sur deux timeframes différents :

Tout d’abord, on observe la tendance du cours sur une certaine timeframe. Dans cet exemple, on part de la timeframe la plus courte vers la plus longue. On commence donc par la timeframe d’une minute :

Sur ce graphique on voit que l’action présente une haute volatilité, avec une chute et une croissance rapide de son cours. D’un autre côté, on constate aussi que la tendance est baissière. Toutefois, pour se faire une idée plus proche de la réalité, il est important de voir le cours de l’action sur d’autres timeframes. Pour cette raison, on s’intéresse maintenant à la timeframe d’une journée, comme on peut le voir sur ce deuxième graphique :

 Ici, on constate que la volatilité persiste, avec de fortes chutes et reprises du cours. Cependant, on voit aussi que la tendance est désormais haussière. Par conséquent, la première impression qu’on a eue sur sa tendance peut se révéler fausse. Afin de s’en assurer, voyons ce qu’il en est avec la timeframe d’un mois :

Sur cette timeframe, on constate une croissance nette du cours de l’action, tandis que la volatilité, même en étant moins impressionnante, existe encore. En plus, lorsque le cours est en croissance, la volatilité n’est plus un facteur essentiel dans le choix de l’action qu’on trade.

Sinon, voici des analyses d’actions rédigées par les soins de nos experts :


Les banques en ligne ne représentent pas une bonne alternative aux plateformes de trading :

Les banques en ligne telles que n26 mettent à la disposition de leurs clients des produits de placements spécifiques. Comme elles travaillent exclusivement sur le web, les traders peuvent acheter et revendre leurs actions directement en ligne, sans qu’ils aient à se déplacer.

Cela vient avec divers avantages, puisque les requêtes se font de manière automatique et rapide. Afin de bénéficier de ces avantages, les traders vont devoir souscrire le PEA ou l’assurance vie. Par ailleurs, les comptes titres peuvent aussi faire profiter les clients de ces mêmes atouts, puisqu’il s’agit aussi de produits de placement.

Ceci dit, il est primordial de porter à l’attention de nos lecteurs que cette méthode impose des frais relativement importants par rapport à ce qui se fait, en général, sur les meilleures plateformes de trading, où le trader effectue ses échanges tout seul. En temps normal, ces frais ne dépassent jamais les 4 %. Bref, on sacrifie une partie de ses bénéfices et son contrôle sur les échanges pour une meilleure garantie de rentabilité. Rappelons aussi que les échanges effectués par l’intermédiaire de la banque en ligne se font par des experts du trading.

Quelles perspectives pour les marchés en MAI 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !

Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.

Leave a Reply