Tout sur l’indice Euro Stoxx 50

Commençons par introduire l’Euro Stoxx 50. Cet indice figure parmi les plus proéminents du marché européen. Chaque jour, des milliers de traders se lancent dans le trading sur l’Euro Stoxx 50, dans l’espoir de générer des bénéfices importants. Pour ceux qui s’intéressent à cet indice particulier, on présente dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour être en mesure d’en profiter au maximum.

Ce qu’il faut retenir sur l’indice Euro Stoxx 50 :

L’indice Euro Stoxx 50 fait partie des plus solides sur le marché.

Avant de s’intéresser aux détails, on présente, dans cette partie, les informations de base qu’il faut savoir avant de trader sur cette valeur :

  • L’indice est fixé par l’Index Provider des Etats-Unis ainsi que de la bourse de Zurich et de Frankfurt. Ces derniers passent tous par le DJES (Dow Jones Euro Stoxx). Toutefois, il dépend, avant tout, de la place de cotation de la zone Euro.
  • C’est en décembre 1991 que la tout première cotation de l’indice a été fixée, et cela, sur une base de mille points.
  • L’indice a atteint son recorde de plus haut en l’an 2000 (6 mars), avec 5 464,43 points au moment de la fermeture.
  • L’indice a atteint son plus bas en 1992 (5 octobre), avec 920,65 points au moment de la fermeture.
  • 15 secondes suffisent, en général, pour diffuser le cours de l’indice Euro Stoxx 50.
  • Il est possible d’accéder à l’indice quotidiennement entre 9h et 17h30.
  • Comme tous les indices boursiers de ce type, il est possible de calculer la cotation de l’indice Euro Stoxx 50 en se basant sur la pondération des groupes et sociétés qui le constituent. En d’autres termes, les compagnies qui en font partie bénéficient aussi d’une forte capitalisation boursière. Toutefois, il est important de noter que les titres en bourses qui génèrent des dividendes ne sont pas inclus dans le calcul.
  • Le conseil Consultatif qui publie les cotations de l’indice Euro Stoxx 50 se compose essentiellement de neuf partis.
  • Il existe un total de cinquante valeurs de compagnies qui composent l’indice Euro Stoxx 50. Ces dernières reviennent aux treize pays de l’Union Européenne et elles sont choisies sur la base de la capitalisation en bourse qu’elles présentent. Dans une volonté de correspondre à une structure financière réelle de la zone Euro, l’indice se base sur une pondération relative aux pays ainsi qu’à des secteurs d’activités bien précis.
  • Comme nous l’avons indiqué plus haut, les indices de l’Euro Stoxx qui sont directement liés à l’Euro Stoxx 50 sont les différents indices du Dow Jones. Ainsi, on trouve le Dow Jones Euro Stoxx, qui correspond à la partie la plus vaste de la zone et le Dow Jones Stoxx 50, qui correspond à la partie la plus restreinte de la zone. Les deux sont des indices sectoriels qui comptent respectivement, 300 et 50 valeurs réparties sur les 17 nations de l’Europe.
  • L’indice Euro Stoxx 50 comprend 36,8 % de ses valeurs de la France, 28,4 % de ses valeurs de l’Allemagne, 13,7 % de ses valeurs de l’Espagne, 10.93 % de ses valeurs de l’Italie, 6,3 % de ses valeurs de la Hollande, 2 % de ses valeurs de la Belgique et 1.75 % de ses valeurs de la Finlande.
Courtier Note Dépot mini Régulation Commencer à trader
iq-option numéro 1
100 $
TRADER!
etoro numéro 2
200 $
TRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le calcul du cours de l’indice Euro Stoxx 50 :

L’indice Euro Stoxx 50 fut introduit en 1998 et c’est le groupe américain Dow Jones qui l’a lancé sur le marché. Le but de l’opération était de mettre en avant un indice qui contient les groupes financiers les plus influents de la zone Euro. Ainsi, chaque année, on assiste à une nouvelle sélection de ce groupe d’entreprises. L’indice est idéal pour tous les investisseurs étrangers à l’Europe, mais il faut retenir qu’il a été lancé avant même l’apparition de l’Union Européenne. On peut penser à cet indice comme étant un indicateur fiable de l’état financier de toute la zone Euro.

Il existe un total de 600 capitalisations en bourse parmi lesquelles les entreprises sont sélectionnées. L’indice Euro Stoxx 50 prend en compte divers facteurs et il est pratiquement impossible de tous les cerner. Ce qu’il faut retenir est que l’indice est particulièrement sensible à l’état financier des plus grandes entreprises qui le composent. En d’autres termes, si on veut prévoir le mouvement du cours de l’indice Euro Stoxx 50, il est primordial de suivre le cours des actions de ses meilleures compagnies, ainsi que le classement de ces dernières au sein de cet indice.

Actuellement, l’indice se compose des entreprises qui ont les capitalisations en bourse les plus importantes de tout le continent européen. Ainsi, on y trouve des entreprises allemandes, françaises, hollandaises, italiennes, belges, espagnoles, irlandaises, finlandaises, et portugaises. Par ailleurs, la stabilité reste le facteur décisif qui permet à n’importe quel titre d’intégrer l’indice.

Contrairement à ce qu’on pourrait le croire, l’indice Euro Stoxx 50 n’a été coté sur le marché boursier que très récemment (26 octobre 2009). A son ouverture, le cours a débuté à 2 895,76 et a été refermé à 2 834,82. Pour ce qui est du plus bas jamais atteint par l’indice, on trouve une cotation à 1937,92 (2001), et la fermeture la plus basse n’était que de 1995,01, la même année. Cependant le niveau le plus haut était de 3 076,28 (2011) et la fermeture la plus haute était de 3 068.00, aussi la même année.

Diverses informations sur la composition de l’indice Euro Stoxx 50 :

Toutes les compagnies qui composent l’indice sont financièrement stables.

Connaître les détails sur la composition de l’indice Euro Stoxx 50 est requise si on veut prévoir les mouvements de son cours comme il se doit. Ici, on présente l’essentiel à ce sujet (notons qu’on se base sur des données de l’année 2017) :

  • Le groupe Total représente 6,25 %.
  • La société Sanofi Aventis représente 4,70 %.
  • La compagnie Banco Santander représente 4,42 %.
  • Le groupe Bayer représente 4,18 %.
  • La société Siemens AG se présente avec 4,06 %.
  • La compagnie BASF représente 3,91%.
  • Le groupe Daimler AG représente 3,35 %.
  • L’entreprise Anheuser Busch Inbey représente 3,17 %.
  • La compagnie Banco Bilbao Vizcaya Argentina représente 2,72 %.
  • La société Allianz représente 2,71 %.
  • Le groupe BNP Paribas représente 2,64 %.
  • L’entreprise SAP AG représente 2,64 %.
  • La société ENI représente 2,60 %.
  • Le groupe Telefonica représente 2,49 %.
  • La compagnie Unilever représente 2,49 %.
  • L’entreprise Schneider Electric vient avec 2%.
  • Le groupe ING Group représente 1,98 %.
  • La société LVMH représente 1,90 %.
  • La compagnie Deutsche Telekom représente 1,89 %.
  • L’entreprise AXA représente 1,81 %.
  • La société Nokia représente 1,76 %.
  • Le groupe Unicrédit représente 1,74 %.
  • La banque Deutsche Bank représente 1,71 %.
  • L’entreprise Air Liquide représente 1,65 %.
  • La compagnie Intesa Sanpaolo vient avec 1,61 %.
  • La Société Générale a 1,59%.
  • La compagnie Danone vient avec 1,54 %.
  • L’entreprise GDF Suez représente 1,53 %.
  • Le groupe L’Oréal a 1,50 %.
  • La société Iberdrola vient avec 1,47 %.
  • La compagnie Bayerische Motoren Werke avec 1,45 %.
  • L’entreprise E.ON vient avec 1,45 %.
  • Le groupe Vinci a 1,44 %.
  • La société Airbus Group arrive avec 1,42 %.
  • La compagnie ENEL représente 1,38 %.
  • Le groupe Volkswagen représente 1,38 %.
  • L’entreprise ASML vient avec 1,30 %.
  • La société Munich Re représente 1,27 %.
  • La compagnie Deutsche Post à 1,21 %.
  • Le groupe Vivendi arrive avec 1,18 %.
  • L’entreprise Inditex représente 1,16 %.
  • La compagnie de télécommunication Orange à 1,12 %.
  • Le groupe Assicurazioni Generali représente 1,07 %.
  • La société Philips arrive avec 1,05 %.
  • L’entreprise Saint-Gobain vient avec 0,97 %.
  • Essilor représente 0,83 %.
  • Le groupe Carrefour représente 0,83 %.
  • L’entreprise RWE est à 0,74 %.

Il est aussi intéressant d’analyser l’indice en adoptant une approche qui se base sur les pays. Dans cette optique, on trouve que la France monopolise 36.80 % de la composition de l’indice. Ensuite, on trouve l’Allemage, avec 28.41 %, l’Espagne avec 13.73 %, l’Italie avec 10.93 %, la Hollande avec 6.32 %, la Belgique avec 2.7 %, et enfin, la Finlande avec 1.74 %.

L’utilisation des CFD avec le marché Euro Stoxx 50 :

Les CFD sont des outils de trading qui permettent aux traders de maximiser leurs bénéfices en les multipliant. C’est grâce à l’effet de levier que cela est possible. Bien entendu, qui dit bénéfices rapides, dit aussi des risques proportionnels, et il se trouve que les CFD peuvent, de manière similaire, causer des pertes importantes au trader puisqu’ils multiplient les pertes de la même façon.

Il est possible de recourir à cet outil lorsqu’on trade sur le marché Euro Stoxx 50, et cela, dans les deux sens. Afin d’éviter, au maximum, les risques de pertes à cause des CFD, le trader doit s’informer correctement sur l’état financier des différentes compagnies qui composent l’indice. D’autre part, il est impératif qu’il fasse attention à l’actualité de manière constante. En effet, parfois, une seule nouvelle peut faire renverser une tendance de cours en seulement quelques instants. Par ailleurs, il est naturel de continuer à s’intéresser aux autres indices européens, à l’instar du CAC 40 français, puisqu’ils jouent un rôle essentiel dans l’influence globale du cours de l’indice Euro Stoxx 50.

Courtier Note Dépot mini Régulation Commencer à trader
iq-option numéro 1
100 $
TRADER!
etoro numéro 2
200 $
TRADER!
65 - 79% des comptes des investisseurs de détail perdent de l'argent lorsqu'ils tradent des CFD avec ces fournisseurs. Vous devriez vous demander si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Pour procéder à une bonne analyse technique et historique du cours de l’indice :

Le cours de l’indice passe souvent par des phases de croissance intéressantes.

Il s’agit sans doute de la phase la plus importante pour l’ensemble des traders, qu’ils soient anciens ou nouveaux. L’approche technique est primordiale puisqu’elle permet aux traders de déceler les meilleures opportunités pour les investissements, et de mieux se familiariser avec les tendances de l’actif qu’ils tradent.

Pour ceux qui sont intéressés par le cours de l’Euro Stoxx 50, l’analyse technique est là pour leurs permettre de repérer les moments idéaux pour investir, ou au contraire, pour revendre. Ici, nous allons présenter un résumé des évènements les plus importants qu’il va falloir considérer si on décide de trader sur le cours de l’indice Euro Stoxx 50.

En 2007, le cours de l’indice commence en puissance, avec un pic qui atteint les 4446 points. Les traders les plus expérimentés devineront qu’une telle croissance ne peut pas continuer, et le cours chute pour atteindre les 3500 points, en 2008. Bien entendu, la décroissance a été doublée par la crise financière mondiale de cette année là et on assiste à une seconde chute importante qui pousse la valeur sous les 1820 jusqu’au printemps de l’année suivante. D’ailleurs, on notera que c’est en 2009 que le cours a atteint son plus bas le plus important.

Il aura fallu attendre la cassure qui s’est produite au niveau de la limite psychologique de 2000 points pour que le cours de l’indice se reprenne et qu’on assiste, enfin, à une croissance significative. Cela s’explique par un placement stratégique de plusieurs traders sur le marché, qui ont vu venir cette opportunité d’investissement. Toutefois, c’est au niveau des 3 000 points, au début de l’année 2010 que le cours rechute, mais cette fois, assez légèrement. Similairement, le même phénomène se reproduit en avril, puis en mai de la même année, et à chaque fois, on assiste à une régression et le cours n’arrive pas à dépasser les 3000 points.

L’année d’après ne s’annonce pas mieux et commence immédiatement par une tendance baissière inquiétante. On voit donc le cours de l’indice rechuter pour frôler la limite des 2000 points, pour se stabiliser aux alentours des 2070 au mois de juin. Le cours continue ses rebonds pour finalement arriver à dépasser la valeur des 3000 points en 2013 et il maintient cette qualité pour toute une année. A la fin de l’année de 2014, le cours rechute de 400 points et retombe sous le seuil des 3000 points, mais sans causer de panique puisqu’il arrive à se reprendre rapidement et passe à plus de 3800 points en avril de 2015.

La hausse a permis à un grand nombre d’investisseurs de générer des bénéfices importants et beaucoup d’entre eux décident de revendre. Le cours de l’indice retombe pour atteindre les 2750 points au début de l’année 2016. Durant cette année, le cours reste plutôt instable puisqu’il n’a pas cessé de faire des va et vient, tantôt au-dessus et tantôt en-dessous de la limite des 3000 points. Cependant, au bout de quelques mois, il se stabilise et il frôle désormais la limite psychologique des 4000 points. S’il parvient à dépasser ce seuil, on peut s’attendre à une légère décroissance, puis à une forte croissance qui le stabilisera à un niveau supérieur à cette limite pour un bon bout de temps.

Les stratégies les mieux adaptées au cours de l’indice Euro Stoxx 50 :

Comme le savent tous les bons traders, toutes les stratégies ne sont pas bonnes à adapter lorsqu’on s’intéresse à un actif bien défini. Ainsi, dans cette partie, nous allons proposer les stratégies les mieux adaptées au trading sur l’indice Euro Stoxx 50 :

  • Le day trading : il s’agit de la stratégie d’investissement la plus simple et la plus utilisée dans le monde, en ce moment. Le day trading ne comporte pas trop de risques et est facile à appliquer puisqu’il repose, entre autres, sur l’utilisation des CFD. Ainsi, il est possible d’ouvrir et de fermer sa position sur une seule et unique journée, et de générer des bénéfices intéressants malgré tout. Il se trouve que la volatilité que présente l’indice Euro Stoxx 50 est idéale pour le trading sur le court terme. Toutefois, il est essentiel de bien se préparer puisque les CFD peuvent aussi causer des pertes importantes.
  • Le swing trading : cette stratégie est une forme d’investissement sur le long terme. Il est aussi intéressant d’investir selon ce modèle puisque l’historique du cours de l’indice Euro Stoxx 50 affiche clairement une croissance globale qui ne risque pas de s’estomper de si tôt. Investir et attendre quelques années pour revendre et réaliser des bénéfices importants dans le processus n’est pas une idée déplaisante, surtout qu’elle ne requiert pas de suivi au quotidien et ne comprend que des risques limités.

Guide pour trader l’indice Euro Stoxx 50 en ligne :

Afin de générer des gains en tradant l’action, il est indispensable que vous appreniez à la trader correctement sur la plateforme de trading de votre courtier. C’est pour cette raison que nous avons préparé ce guide simple qui vous montrera comment procéder.

Allez sur le site d’un bon courtier en ligne :

Avant tout, il faut visiter le site d’un courtier fiable (on vous en recommande un ci – dessous).

TRADEZ CHEZ NOTRE MEILLEUR COURTIER !

Ensuite, il vous suffira de cliquer sur l’onglet prévu à l’inscription, comme vous le voyez ici :

Optez pour le type de compte que vous désirez utiliser :

En temps normal, les courtiers proposent à leurs clients de sélectionner un compte parmi plusieurs. Chacun de ces derniers est prévu pour un usage bien spécifique. Toutefois, la procédure à suivre reste majoritairement la même, et vous allez devoir fournir quelques informations personnelles. Rassurez-vous, toutes les données resteront confidentielles.

Après la validation, le site vous mènera vers son interface de trading en ligne.

Sélectionnez l’action que vous désirez acheter :

Pour ce faire, vous pouvez simplement entrer son nom dans la barre de recherche que le site met à votre disposition, comme ceci :

Trader l’action en ligne :

L’étape suivante consiste à acheter, ou revendre l’action sur le marché boursier. Pour cela, il vous suffira de cliquer sur l’onglet correspondant, comme indiqué sur cette image :

Il est possible de générer de gros bénéfices en échangeant l’action que vous allez acheter sur le marché. L’idée est d’acheter lorsque le prix de l’action est au plus bas, et de la revendre quand son prix aura suffisamment augmenté. L’écart qui existe entre le prix de l’achat et celui de la vente constitue le bénéfice que vous allez encaisser. 

Quelles perspectives pour les marchés en Aout 2020 ? Téléchargez gratuitement l'ebook !
Decouvrez toutes les opportunités d’investissement via notre newsletter
Ce document vous est présenté par Alvexo à titre informatif et éducatif uniquement et ne constitue en aucun cas un conseil financier ou une proposition d’investissement.

Leave a Reply

[an error occurred while processing the directive]